Articles - Oniris



Jeu de Rôle Grandeur Nature GN ? 02.09.2016

Brumes de Guerre, Irae Nebula – L’Hydre

Expliquer concrètement ce qu’est un Jeu de Rôle Grandeur Nature représente certainement un des plus grands défis pour un « GNiste ». Communément, le GN représente un jeu d’une durée d’environ 3h à 1 semaine (le plus souvent sur un week-end) où vous jouerez un personnage qui vous aura été fourni par l’organisation assez dingue pour organiser ce GN, ou que vous aurez pu créer vous-même en accord avec leur univers. Cet univers peut être celui d’un film, livre, jeu vidéo, etc. (Seigneur des Anneaux, L’Appel de Cthulhu, etc.), représentatif d’une époque (médiéval, années 1920 post-apocalyptique, etc.) ou encore crée par les organisateurs du GN (steampunk, médiéval-fantastique, etc.).

La Chute de l’Arthedain : Les Chemins de l’Exil – Coryphée

En vous fournissant un Background (BG) et des règles de jeu, les organisateurs vous proposeront donc d’incarner un personnage évoluant dans leur scénario, avec des relations, des objectifs et des capacités. Contrairement au théâtre, ni le joueur, ni son personnage ne connait la fin de l’histoire. A vous de donner corps à votre personnage et de faire vivre (ou mourir) en dehors de son BG en interagissant avec les 10, 50, 100 ou 300 autres participants du GN ! A partir de là, c’est vous qui écrirez l’histoire de votre personnage, mais aussi la suite du scénario. Car c’est connu, les joueurs font n’importe quoi, en évitant particulièrement de faire quoique ce soit qui aurait été prévu par un scénariste. Des armes factices (latex, balles en mousse, nerf, etc.) sont utilisée pour simuler les combat, le tout étant encadré par des règles de jeu.

Brumes de Guerre, Le Crépuscule de Lûn – L’Hydre

Vous avez également l’opportunité de jouer comme Personnage Non-Joueur (PNJ). Un PNJ n’a normalement pas de BG et est à la disposition des idées délirantes des scénaristes. Il peut servir d’antagoniste ou d’allié pour les joueurs et suit une trame et un comportement indiqués par les organisateurs. Le plus souvent, il meurt bêtement. Certains PNJ peuvent aussi être infiltré parmi des joueurs et servir à les guider, à leur faire peur et à les aider dans leur Roleplay (RP).

Il existe également des semi-PNJ, qui, pour le résumé simplement, sont majoritairement des immenses salopards, comprenez par là qu’ils sont des PNJ infiltré parmi les joueurs comme s’ils en étaient, jouent normalement pendant un certain temps et agissent d’une manière prédéterminée au sifflement d’un orga (si vous jouez semi-PNJ, une chose est sûre : Vos amis vous détesteront). L’utilisation et la définition des PNJ et semi-PNJ change selon les organisations de GN (mais ils sont toujours maltraités par les joueurs).

Des Vacances de Rêve - STIM

Et les murder party, killer party, huis clos et autres Pokémon ?

Les murder party se déroulent généralement à huis clos en petit comité et a pour but d’élucider un meurtre. Un huis clos est généralement la même chose, avec une limite de temps et un jeu également basé sur le fait de ne pas pouvoir sortir du lieu. Une killer party consiste à assassiner joyeusement ses voisins de table avant qu’ils ne le fassent.

Contrairement aux idéologies bien présentes voyant le GN (et souvent le JDR) comme des exutoires, des fuites de la réalité et autres notions sataniques, le GN permet au contraire de s’essayer à énormément de chose : Développer son imagination, créer des costumes, des accessoires, l’interaction, le théâtre… se découvrir tellement de talents et de passions. Cela permet aussi de partager des émotions souvent très fortes avec d’autres joueurs et de vivre une réelle histoire. Ça n’intéresse pas tout le monde de découvrir ce que l’on ressent quand on hurle une prière de bataille, accompagné par ses 50 frères d’armes avant le combat, ou lorsque tout le monde vous soupçonne (à juste titre) d’avoir fait exploser ce fameux zeppelin, mais pour ceux qui veulent vivre de telle choses, le GN est fait pour ça. Comme le dit si bien l’association L’Hydre, « Un GN ne se gagne pas, il se vit ».

La Chute de l’Arthedain : Les Chemins de l’Exil – Coryphée

 

Vous pourrez trouver toutes les dates des prochains GN annoncés sur l'Almanach du GNiste Boiteux

Crédit photos : Raphael Cottier Image, MB Studio et divers amateurs

 

 

 

 

 

 




Oniris Online

Prochainement

30.04.2018
Croisière ludique

"Dimanche 6 mai 2018, ONIRIS se lance sur les eaux turbulentes du lac Neuchâtelois, et les pirates sont à l'honneur.
Alors souquez les Artémuses Matelots, car nous partons à l'abordage des jeux de rôle et de société ! "

 

On oublie pas la croisiére ludique du 6 mai.



Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ajax() in /home/clients/dda65e71718f22d317285806460f59a7/Oniris/scrap.php:30 Stack trace: #0 /home/clients/dda65e71718f22d317285806460f59a7/Oniris/societ.php(682): require_once() #1 {main} thrown in /home/clients/dda65e71718f22d317285806460f59a7/Oniris/scrap.php on line 30